BURGERS MULTI-COULEURS: INSOLITE, C’EST BIEN LE MOT !

Alors que nous avons simplement l’habitude de manger des burgers classiques, les couleurs semblent vouloir faire une arrivée définitive dans nos assiettes. Les parisiens sont-ils prêts à changer leurs habitudes en termes de couleur de burger ?

Initialement lancés en restauration rapide (Souvenez-vous du « Dark Vador Burger » de Quick en mars 2012 ou encore du « Aka Burger », un burger entièrement rouge de Burger King en 2015), les burgers colorés débarquent désormais en restauration collective, et ce, même chez les chefs étoilés ! On s’attend donc à les retrouver très bientôt en restauration, la date vous sera communiquée prochainement.

Après ces deux sorties, les autres enseignes ne cessent d’innover. Et elles ne manquent pas d’inspiration : du rose, du rouge, du jaune,… de nombreuses couleurs viendront égayer vos plats. Moi personnellement, j’attends mon burger bleu. Et je connais une partie de la population qui sera ravie d’accueillir ce nouveau concept : et oui, je parle bien des enfants, comme un poisson dans l’eau, ils se sentiront dans leur élément et n’hésiteront pas à se faire plaisir.

Et la tendance ne manque pas de s’installer parmi les Chefs ! C’est le cas de Jimmy Desrivières, chef exécutif du très moderne et branché hôtel W Paris Opéra, qui a lancé une série de burgers à la pointe de l’originalité, dont le fameux bun à l’encre de seiche, qui comprend: langoustines au couteau et bar, pickles de concombre, salade d’herbes, tomate cerise, segment de citron, oignon caramélisé, sauce tartare et purée de poivron.

Alors que le burger n’investirait pas moins de 75% des restaurants de l’hexagone, les burgers multi-couleurs permettraient aux restaurateurs de se démarquer des concurrents tout en suscitant un vif intérêt auprès des clients. Ils misent tous sur des créations insolites aux couleurs étranges pour faire le buzz et attirer de la clientèle avide de découvrir ses créations loufoques !